SUR LES TRACES D’ OPENRUNNER AVEC JEAN

 

Intéressante initiation au logiciel openrunner ce 19 avril en notre local, animée par Jean (Riguet). L’applicatif permet de créer, à partir de son ordi portable, d’une tablette, d’un smartphone, et sur un fond de carte au choix– par exemple nos fameux « top 25 IGN » – un parcours de randonnée et d’en mesurer avec une bonne exactitude la dénivelée cumulée, le kilométrage, le profil altimétrique ; et donc d’en déduire cette donnée importante qu’est le temps de marche. Bien entendu, cela ne dispense pas, en tant que responsable de groupe, d’aller ensuite sur le terrain voir de quoi il retourne lorsqu’il s’agit d’un itinéraire parfaitement inconnu.

Parcours créé sur un fond de carte avec openrunner

Mais l’outil n’est  pas réservé qu’au petit peuple des encadrants ! de même que nous conseillons vivement aux randonneurs de s’initier à la topographie et à l’indispensable maniement des outils traditionnels que sont la boussole et l’altimètre( cf nos formations internes régulières, ouvertes à tous ), nous les encourageons également à exercer leur curiosité sur ces outils de planification d’itinéraire tels qu’ openrunner. La version de base, qui ne nécessite aucune installation, est gratuite.

A noter enfin qu’openrunner permet non seulement de créer et « visualiser » mieux son parcours, mais qu’il offre également une bibliothèque bien fournie de randonnées, et qui s’accroit chaque jour. Un bon complément aux traditionnels topos.

JC

Ref :  www.openrunner.com

QUE LA MONTAGNE EST BELLE

 

 

 

 

Que la montagne est belle, aussi … après l’hiver,

Elle effeuille au printemps sa blanche chrysalide,

En laissant son manteau aux froides couleurs d’hier,

Lorsque percent les bourgeons fragiles et timides.

 

Que la montagne est belle, orchestrant d’intentions,

Asphodèles et iris pigmentant les vallées.

Le soleil les réchauffe de ses joyeux rayons,

Et sublime les coteaux des plus beaux orchidées.

 

Que la montagne est belle, lorsque le printemps est là,

Elle accueille et guide l’émotion du randonneur,

D’un poème silencieux qu’elle chuchote tout bas,

Où refrain entraînant comme une ode au bonheur.

 

Que la montagne est belle, elle vous prend dans ses bras,

Elle vous conte par tout temps la beauté de ses cimes,

La profondeur des vallées, des villages, d’ici-bas,

Et vous accompagne d’une force douce et sublime.

 

Jean Claude Sanchez

A « VIE D’ESTIVE », LA PAUSE DES BÉNÉVOLES RANDO65

Arrivée à Vie d’Estive

Membres du Conseil d’Administration, volontaires pour assurer la permanence, encadrants de randonnées, tels sont nos bénévoles à Rando 65 : pas un dont la tâche ne soit essentielle. Il fallait bien, une fois dans l’année, qu’ils aient droit à leur moment de détente et c’est le magnifique décor de Vie d’ Estive qui fut choisi pour l’occasion : une bergerie plantée dans les hauts du vallon du Serris, à quelques lieues de Bagnères, et qui pratique aussi bien l’accueil des passionnés de la montagne que l’élevage de brebis et de porcs bagnérais ! Ce fut une belle journée.

Nous venons de l’écrire : Rando65 a besoin de bénévoles, et elle ne peut se maintenir, comme la plupart des associations, sans renouveler régulièrement les bonnes volontés. Comme nous sommes aujourd’hui en nombre suffisant pour faire face à nos obligations associatives, c’est justement le meilleur moment pour intégrer en douceur notre petite communauté des animateurs Rando65. Soit en apportant une contribution à la tenue des permanences, soit en posant les jalons pour devenir membre du Conseil d’ Administration et/ou encadrant.

Dans tous les cas, bienvenue !

LE PRINTEMPS

L’Azalée flamboyant rivalise de beauté,
Les rosiers arborant des couleurs effrontées,
Les violettes craignant d’être délaissées,
Se manifestent par leurs parfums entêtés.

Mais tous ont leur charme,
Leur différence nous désarme.
Profitant de ce cycle joliment infernal
Mélangeant, à profusion ce pollen vital,

Dans la cascade fleurie de ce remue ménage,
Les bourdonnements mettent du coeur à l’ouvrage.
Les Abeilles butinent ce nectar prometteur.
De ces différences naîtra le miel toutes fleurs.

Chacune d’elle veut séduire ces messagères,
Confiantes de leur trouver un partenaire…
Le merveilleux soleil flamboyant sourit,
De ses rayons généreux donne la vie.

Il s’amuse de ces combats loin de lui.
Très heureux d’arbitrer ces conflits.
Afin, que nos jardins soient comblés de naissances.
Le printemps généreux sème avec insistance,

Les acteurs satisfaits du travail accompli.
Le soleil se repose et annonce la nuit.
Que les hommes ne brisent jamais cette ronde,
Nous sommes éphémères, locataires de ce monde. !!!

Jean Claude Sanchez

UN POÈME DE JEAN-CLAUDE

 

HOMMAGE A NOS « GUIDES, CHEFS DE FILES»

 

 

 

Toutes ces contrées devant nos yeux émerveillés,

Paysages sacrés, par des siècles de souvenirs,

Resterons, c’est sûr, dans nos cœurs attentionnés,

Avec nos « Chefs de Files », envie de revenir.

 

Les contrastes majestueux de roches empilées,

Pour nos yeux ébahis devant tant de beautés,

Des millénaires patients, sont passés avant nous,

Pour construire ces merveilles et nous mettre à genoux.

 

Fières montagnes se fondant entre ciel et terre,

Nous attirent, nous invitent à percer leur mystère,

Nous prenons ce qu’elles offrent, respectant leur secret,

Passant discrètement, sans souiller leur beauté

 

Cela grâce à vous « Chefs de Files » ; guides généreux,

N’épargnant votre peine, pour nous rendre si heureux.

Représentant simplement, mes amis randonneurs,

Je n’ai plus de mot … de nous tous, « Merci de tout cœur !»

 

Ciel et soleil du même élan nous accompagnent,

De ces couleurs chatoyantes et senteurs florales,

La France est très belle, quelles que soient ses montagnes,

Avec vous mes amis … tout devient magistral !

 

Jean Claude Sanchez