LA MARCHE NORDIQUE, UN STIMULANT !

La marche nordique a pris pied à Rando 65 depuis plus d’un an et il faut remercier les encadrants qui la font vivre avec régularité ; celle-ci est importante pour l’intérêt de l’exercice.

La marche nordique est de la marche rapide ! Mais de quelle vélocité parle-t-on ? la sienne propre tout simplement ! Il ne s’agit jamais de courir, mais de trouver et gérer son meilleur rythme de marche, son rythme personnel, hors de tout esprit de compétition, en s’aidant de bâtons spécifiques grâce auxquels on trouvera appui et impulsion.

Il existe donc une gestuelle d’ensemble à acquérir, ni savante ni exigeante, mais logique. Dès lors que l’on maitrise la base : mettre un pied devant l’autre pour avancer, tout le reste se comprend au fil de la pratique. Les petites erreurs de coordination, de tenue des bâtons, de maintien du corps, se corrigent avec le temps.

Si la marche nordique convient à toutes et tous, elle est aussi tous temps et toutes saisons. Sauf pluie soutenue ou tempête, le marcheur ne craint pas l’adversité météo. C’est une bonne façon de s’accorder avec la nature et de l’apprécier dans les jours de grisaille.

L’art d’apprécier la pluie

Au final la marche nordique est un puissant stimulant sur le plan physique et celui du bien-être personnel. 80 à 90 minutes suffisent pour cette aération du corps. Moral, cœur, vaisseaux, poumon, muscles se fortifient au fil des semaines, un atout pour aborder la randonnée traditionnelle. Il est bon de la pratiquer en groupe : l’effort sportif passe mieux quand il est partagé.

Tout cela pour un investissement en temps et en matériel limité : une paire de bâtons MN (prêt possible en fonction du stock à Rando 65), de bonnes chaussures à tige basse genre baskets ou trail, un mini sac-à-dos, et quelques demi-matinées  dans le mois selon ses possibilités !